Champignons et autres produits forestiers

Notre intérêt pour le milieu forestier nous a aussi motivé a développer un autre volet à notre petite entreprise : la valorisation des produits forestiers non ligneux (ou PFNL pour les initiés!). Mais en termes plus communs qu’est-ce que c’est? C’est en quelque sorte la cueillette et la culture des plantes ou autres produits de la forêt (autres que les activités liées à la récolte du bois). Plus spécifiquement, nous portons actuellement nos énergies sur les champignons et les noisettes.

La culture de champignons

De 2016 à 2018, nous avons la chance (comme une vingtaine d’autres propriétaires de la région) de participer à un projet de recherche avec l’un des centres de transfert technologique du Kamouraska : Biopterre. En collaboration avec cette organisation, nous avons pu installer une parcelle de culture de champignons. Eux, nous transmettent leur connaissances, effectuent un suivi, prennent des données dans le but de mieux définir les modalités de culture des champignons. Nous, on s’occupe de l’entretien du site, de la récolte (et de l’arrosage, qui peut être bien demandant lors de saisons sèches!) et de la commercialisation des produits.

Les principales espèces cultivées

Le strophaire rouge-vin

Cultivé sur paillis, ce champignon à chair ferme et blanche avec un chapeau rouge-vin a un léger goût de noisette. Il peut atteindre des dimensions impressionnantes, mais pour la restauration, il est surtout recherché lorsqu’il est en bouton.

Le shiitake

Champignon au parfum doux et à la saveur légèrement boisée, sa culture se fait sur billot. Une fois inoculée, on doit attendre plusieurs mois pour que la buche soit prête à produire. Cette étape enfin réalisée, le trempage des buches dans l’eau amorcera le processus de fructification. Le moment où l’on trempe détermine le moment où l’on cueillera. On peut ainsi planifier les récoltes et la cueillette, ce qui peut être très intéressant!

Le pleurote

Le pleurote (en forme d’huître et doré) est cultivé sur “totem”, c’est-à-dire sur des bûches d’arbres en position verticale, ou dans des sacs de résidus ligneux. Ce champignon à lame et à pied excentré pousse généralement en grappes touffues. Il s’agit de l’un des champignons forestier les plus connu. Sa chair ferme et son goût subtile permettent de l’intégrer à de nombreuses recettes.

La cueillette de champignons

Si la saison est bonne, nous effectuons aussi la cueillette de champignons forestiers sur notre lot boisé. Chanterelle commune, armillaire ventru, cèpes d’Amérique sont parmi les principales espèces prélevées.
Il nous fera plaisir de vous transmettre d’avantages de connaissances sur ces espèces.  Les produits sont disponibles à la ferme, si le climat le permet!

Comme pour les camerises, nous effectuons la vente à la ferme, nous distribuons dans quelques restaurants et nous en faisons l’interprétation lors de votre visite chez nous.

LES NOISETTES

En 2018 nous initions un nouveau projet ! En collaboration avec Biopterre (centre de transfert technologique), nous développons une parcelle de culture de noisettes. Comme pour les champignons, Biopterre nous accompagne dans la mise en place et le suivi de la parcelle. Puis, ils prélèvent des données pour mieux définir les modalités de culture des espèces implantées. De notre côté on soigne et entretient la parcelle, et éventuellement, on récoltera. Il faudra néanmoins attendre, le fruit de notre labeur devrait être prêt dans environ une dizaine d’années. C’est ce qu’on appelle du capital patient! Le site sera localisé à proximité des camerises et des alpagas. Vous aurez donc l’occasion de le voir lors de votre visite chez nous!